Quels sont les atouts du PEA assurance ?

Moins connu et moins utilisé que le PEA bancaire, le PEA assurance (aussi appelé PEA de capitalisation) ne manque pourtant pas d’atouts ! À mi-chemin entre l’assurance-vie et le plan d’épargne en actions, il offre aux investisseurs une palette restreinte d’actifs mais leur permet de cumuler la fiscalité de ces deux produits phares de l’investissement. Alors pourquoi ouvrir un PEA assurance, quels sont ses avantages et différences avec le PEA classique, Finary vous dit tout.

Sommaire

Qu’est-ce que le PEA assurance ?

Pour comprendre les atouts du PEA assurance, il est nécessaire de bien connaître le produit dans lequel vous souhaitez placer votre argent. Définition et fonctionnement, retrouvez ci-dessous la réponse à la question : qu’est-ce qu’un PEA assurance ?

Qu'est-ce qu’un PEA ?

Le PEA est une enveloppe de placement à moyen et long terme à la fiscalité particulièrement attractive bien connue des amateurs de gestion de patrimoine. En effet, elle vous permet d’investir en bourse et de vous créer un portefeuille d’actifs diversifiés tout en bénéficiant d’une exonération d’impôt sur le revenu après 5 ans de détention.

Vous pouvez y loger des actifs européens tels que des actions, des ETF ou des OPCVM ( Organisme de Placement Collectif en Valeurs Mobilières ) composés d’au moins 75 % d’actions européennes.

Ses versements sont plafonnés à 150 000 €, hors plus-value.

Comment fonctionne un PEA assurance ?

Le PEA assurance est en réalité un contrat de capitalisation exclusivement en unités de compte avec option fiscale PEA (c’est pour cette raison qu’on l’appelle aussi PEA de capitalisation). À ce titre, il cumule les avantages de ces deux produits d’investissement.

En contrepartie, vous n’avez pas accès à tous les actifs du PEA. En effet, le PEA assurance est restreint aux OPCVM éligibles et à certaines sociétés européennes. Il ne vous donne donc pas accès aux actions, et c’est l’assureur qui sélectionne directement les produits qui composent son offre.

Ce qui peut sembler une contrainte à première vue se transforme en véritable atout pour les investisseurs qui ne souhaitent pas s’attarder sur la gestion de leur portefeuille : vous n’avez pas à vous occuper de sélectionner les titres à faire figurer dans votre portefeuille pour optimiser votre rapport rendement/risque. Cette gestion déléguée représente un véritable gain de temps tout en limitant les risques d’erreurs d’investissement.

De plus, vous pouvez bénéficier d’avances sur contrat, sorte de « prêt » fait par votre assureur à déduire de vos futurs gains pour vous éviter un retrait entraînant la fermeture de votre plan d’épargne en actions. Pour cela, cette clause doit être expressément prévue par les conditions générales.

Mais le PEA assurance, c’est également la fiscalité des PEA que la loi PACTE est venue grandement simplifier en 2019. Ainsi, vous êtes exonérés d’impôts sur le revenu :

  • tant que vous ne prélevez pas de sommes dans votre livret, c’est-à-dire tant que les dividendes et plus-values sont réinvesties directement ;
  • après 5 ans : les plus-value et gains nets sont exonérés d’impôts, les prélèvements sociaux restent dus (17,2 %) et les versements restent possibles.

Après 8 ans, vous avez la possibilité de sortir de votre PEA assurance en rente viagère défiscalisée. Une aubaine pour les contribuables qui souhaitent se constituer un complément de revenus à la retraite !

Notice Finary

L’avis de Finary

La durée de détention joue un rôle-clé dans la fiscalité des produits d’épargne tels que le PEA.

En fonction de vos objectifs d’investissement et de votre stratégie patrimoniale, le PEA assurance offre plus d’avantages que le PEA classique, à condition de le conserver au moins 3 années supplémentaires.

Moneytime

Découvrez nos analyses sur le PEA assurance et les autres enveloppes fiscales dans Moneytime, la Newsletter qui parle d’investissements sans tabous.

Inscription gratuite

Comment ouvrir un PEA assurance ?

Pour ouvrir un PEA assurance, vous devez être majeur, et ne pas posséder un autre PEA à l’exception du PEA-PME. En tant que contrat de capitalisation, il est ouvert auprès d’une compagnie d’assurances qui vous propose une sélection d’OPCVM éligibles.

Quels sont les fonds éligibles ?

Hybride entre l’assurance-vie et le PEA classique, le PEA assurance offre un accès restreint aux actifs. Ainsi, il n’est possible d’y loger que trois types de produits :

  • les parts d’OPCVM à prépondérance européenne ( au moins 75 % ) ;
  • les parts de sociétés européennes soumises à l’IS ( impôt sur les sociétés ) ou équivalent ;
  • les ETF PEA, ou trackers, qui sont des fonds indiciels. La réplication synthétique chez ces derniers vous ouvre l’accès aux marchés américains ou asiatiques, permettant de contourner légèrement le cadre rigide du PEA.

Parmi les PEA assurance disponibles, 3 se distinguent sur le marché par la variété des fonds proposés et plusieurs modes de gestion :

  • le Himalia Capitalisation PEA ;
  • le PEA Orphea de Nortia ;
  • le PEA Vie Plus.

Les unités de compte sont soumises aux variations du marché, aussi bien à la hausse qu’à la baisse, sans aucune garantie de capital. Aussi, la gestion du risque et le profil de l’investisseur tiennent une place primordiale dans ce genre d’investissement.

Notice Finary

L’avis de Finary

Le PEA assurance a l’avantage de pouvoir être transformé en simple contrat de capitalisation dans deux cas : avant 8 ans grâce au rachat partiel ou total, ou après 8 ans grâce au rachat total. Cette transformation vous permet alors d’avoir accès à une plus large gamme de fonds.

Peut-on cumuler un PEA assurance et un PEA bancaire ?

La loi est très claire à ce sujet : un seul PEA par personne majeure, à l’exception du PEA-PME qui peut être cumulé avec les autres plans d’épargne en actions disponibles. Ainsi, vous ne pouvez pas cumuler un PEA assurance et un PEA bancaire.

En revanche, il est tout à fait possible de les transférer d’une forme à l’autre, sans perdre l’antériorité des titres, et sans incidence fiscale. Dès lors, tous les transferts sont possibles :

de PEA bancaire à PEA assurance ; de PEA assurance à PEA bancaire ; de PEA assurance à PEA assurance.

Le plafond de versement, quelle que soit l’option choisie, est fixé à 150 000 € pour le PEA seul, et 225 000 € pour le cumul PEA et PEA-PME.

Lire aussi : Peut-on avoir plusieurs PEA ?

Suivez votre PEA Assurance et vos autres actifs grâce à Finary

Inscrivez-vous gratuitement

Quelles sont les différences entre le PEA assurance et le PEA bancaire ?

Le PEA assurance et le PEA bancaire ont beau faire partie de la même famille d’enveloppe, ils possèdent chacun leurs propres caractéristiques et leurs propres objectifs. Zoom sur les différences entre ces deux produits d’investissement.

PEA Assurance vs PEA bancaire

Placement sans risquePEA bancairePEA assurance
Retrait partiel avant 5 ansClôture du compte Imposition sur les gains nets + prélèvements sociauxClôture du PEA, mais conservation de l’enveloppe du contrat de capitalisation.
Retrait partiel après 5 ansExonération d’impôts sur les gains nets Prélèvements sociaux dusExonération d’impôts sur les gains nets Prélèvements sociaux dus
Disponibilité de l'épargneOui après 5 ans, sous peine de clôture du planOui, avec les avances (possible avant 5 ans) et rachats partiels
Supports disponiblesTitres vifs européens, OPCVM et ETFOPCVM éligibles
Mode de détentionDirectVia un contrat de capitalisation
Frais de gardeVariables (dans les limites de la loi)Aucun (compris dans le contrat de capitalisation)
Rente viagèrePossible avec des transformations et frais éventuelsPossible après 8 ans
TransmissionClôture du PEA au décès du titulaireFin du PEA, mais le contrat de capitalisation subsiste. Les héritiers conservent l'antériorité des titres détenus

Bien que similaires sur de nombreux points, le PEA assurance se démarque et se rapproche plus d’un produit conçu et adapté à une stratégie patrimoniale à long terme. En effet, c’est le seul produit qui offre la possibilité d’anticiper le décès du titulaire tout en conservant l’antériorité des titres et de sortir en rente viagère. Il est une alternative peut-être plus dynamique, mais aussi plus risquée, au contrat d’assurance-vie fonds en euros.

Notice Finary

L’avis de Finary

Si vous hésitez entre PEA et assurance vie, le PEA assurance peut être une bonne solution intermédiaire. Il cumule les caractéristiques fiscales du PEA bancaire et du contrat de capitalisation.Il présente donc de nombreux atouts pour les investisseurs en quête d’une solution de placement à la gestion passive, peu fiscalisée et transmissible. La sortie en rente viagère est également un atout non négligeable pour vous constituer un complément de revenu à la retraite.

Finalement, le choix d’un PEA bancaire ou PEA assurance, dépend avant tout de vos objectifs, de vos envies et de la stratégie mise en place avec votre gestionnaire de patrimoine.

Autres questions sur le PEA assurance