Quel placement financier sans risque choisir ?

Selon votre aversion aux risques, à des fins de diversifications ou pour constituer une épargne de précaution, il est nécessaire de trouver des placements financiers sans risques. L’absence totale de risque n’existant pas en finance, il est néanmoins possible de s’orienter vers différents types de placements proposant des caractéristiques différentes. Forte liquidité, intérêts plus ou moins élevés, garantie en capital, les placements financiers sans risques s’inscrivent dans la grande majorité des stratégies de diversification. Comment repérer un placement financier sans risques ? Quels sont les meilleurs placements financiers sans risques ?

Sommaire

Qu’est-ce qu’un placement financier sans risque ?

Un placement financier sans risque est un placement qui par définition tend à limiter le risque de perte en capital de l’épargnant. C'est une solution de choix pour une gestion de patrimoine très prudente. Ceci étant, le risque de perte en capital n’est que la résultante de la survenance d’un risque en particulier. Par exemple, les fonds euros sont considérés comme étant des placements sans risque vu que le capital est garanti. Pour autant, l'assureur proposant le fonds euros peut très bien faire faillite de sorte que vous pourriez ne pas récupérer votre investissement. Fort heureusement, il y a un mécanisme assurantiel de garantie d’État, mais encore une fois l'État peut aussi faire faillite et ne pas honorer sa dette.

Cet exemple démontre deux choses : -** Le risque 0 n’existe pas**, bien que la probabilité qu’un fonds en euros fasse faillite simultanément avec son État caution est très faible

  • Le risque de perte est souvent lié à une cause indépendante du placement sélectionné, et ce même si le capital est garanti. Il est donc possible de recenser plusieurs types de risques.

Les différents types de risques d’un placement financier

Ainsi, en finance, il existe de nombreux types de risques dont notamment :

  • le risque de marché à savoir la fluctuation des prix d’un actif à la hausse ou à la baisse (actions cotées par exemple). En principe, un placement est considéré comme sans risque lorsqu’il n’est pas exposé au risque de marché. Il peut y avoir des exceptions telles que certains titres de créances admis en négociation sur un marché réglementé.
  • le risque de liquidité c'est-à-dire la possibilité de vendre rapidement son placement pour repasser en euros. C’est le cas de certains placements non cotés ou, par extension, des produits d’épargne à terme où l’argent est bloqué sur un compte pendant une durée déterminée, sans possibilité de retraits.
  • le risque de change lié à la variation d’une monnaie par rapport à une autre. Par exemple, lorsque vous faites un placement sans risques en devise étrangère (l’achat d'un ETF World qui comprend des actions américains par exemple), vous vous exposez à la variation du taux de change. Votre placement est uniquement sans risque si vous vous couvrez (hedge en anglais) contre ce risque de change.
  • le risque de contrepartie soit la probabilité que le cocontractant ne respecte pas ses engagements. C’est par exemple le type de risque qui peut survenir lorsque vous investissez dans une assurance vie fonds euros et que votre assureur fait faillite ou que la banque dans laquelle vous avez ouvert votre livret A se trouve insolvable. C’est très rare, mais ça peut arriver.

À côté de ces risques connus, il existe les fameux cygnes noirs introduits par Nicholas Taleb qui sont des risques imprévisibles avec une très faible probabilité de se réaliser. En raison de leur sous-estimation, ces cygnes noirs peuvent avoir des conséquences disproportionnées. Le COVID était par exemple un cygne noir, impossible à prédire.

Notice Finary

L’avis de Finary

L’objectif de cet inventaire de risque n’est pas de vous faire peur, mais d’aiguiser votre esprit critique quant à l’appréciation des risques pour chaque placement financier. Même si la réglementation française oblige les pourvoyeurs de placement financier à informer clairement les épargnants sur les risques encourus, n’oubliez pas qu’il n’y a pas de rentabilité sans risque.

Quelle rentabilité pour un placement sans risque ?

Avant d’aborder les raisons de placer son argent sans risques et les différents types de placement, il convient de faire un point sur la rentabilité de cette catégorie de placement. Cela permettra de répondre à la question : où placer son argent ?

Nous l’avons dit : en finance il n’y a pas de rentabilité sans risque. Cet adage signifie qu’en théorie les écarts de rentabilité entre différents actifs se font en fonction d’une exposition au risque proportionnelle. Plus un placement est rentable, plus il est par essence risqué. Sinon, il s’agit d’une anomalie de marché provisoire et tout le monde aurait intérêt à investir dans cet actif plutôt que dans un autre ramenant son taux de rentabilité à un niveau normal.

Pour autant, dans les faits, les choses ne sont pas parfaites pour diverses raisons : psychologie des investisseurs, imperfection du marché, asymétrie d’information, barrière à l’entrée… Il peut donc y avoir des placements à niveau de risque équivalent dont les rendements sont différents.

Pour vous donner une échelle de comparaison, le taux de placement sans risques de référence est souvent celui d’une obligation d’État considéré comme solvable (AAA). Or, aujourd’hui, les rendements obligataires de la plupart des États jugés fiables sont négatifs ! Cela signifie que vous payez le droit de prêter de l’argent….

Forcément de votre point de vue d’épargnant particulier, un rendement négatif n’a pas valeur de référence. C’est pourquoi le taux de 0,5 % du livret A comme placement sans risque peut servir de référence de rentabilité du placement sans risque. Le livret A coche toutes les cases du placement sans risque :

  • pas de risque de marché : la valeur de votre épargne ne fluctue pas en fonction d’un marché
  • pas de risque de liquidité : vous pouvez faire un virement sur votre compte courant instantanément
  • pas de risque de change : la devise du livret A est l’euro
  • très faible risque de contrepartie : la banque peut faire faillite, mais l’État garantit les dépôts à hauteur de 100 000 euros par établissement bancaire.

Le seul problème du livret A est que son rendement ne couvre pas l’inflation, autrement dit vous perdez en pouvoir d’achat à mesure que le temps passe. Il est donc viable à court terme notamment pour une épargne de précaution.

Capture d’écran 2021-03-14 à 12.40.12.png

Pour des placements à moyen/long terme, il est possible (et nécessaire) de trouver des placements sans risques proposant des rendements plus élevés.

Découvrez le niveau de risque de votre patrimoine sur Finary

Je découvre (gratuit)

Les différents placements sans risques

Il existe deux grandes catégories de placement sans risque :

  • les produits d’épargne réglementée
  • les fonds en euros

Ils ont tous un point commun : la garantie du capital épargné.

Les produits d’épargne réglementée

Les placements sans risques les plus connus sont les produits d'épargne réglementée. Proposés par les banques, il s’agit principalement des livrets proposant des taux de rendements fixés par l’État. Le capital est garanti et comme pour le livret A, le seul risque identifiable réside dans le risque de contrepartie. Comme nous l’avons vu précédemment, l’État se porte garant de ces types de placement.

Placement sans risqueTaux de rendement moyen en 2021Spécificités notables
Livret A0,5 %Plafond de dépôt de 22 950 euros
Livret Jeune1,5 %Plafond de dépôt fixé à 1 600 euros et livret réservé aux moins de 25 ans
LDDS (livret développement durable et solidaire)1 %Conditions d’ouverture : avoir un RFR inférieur à 20 017 euros pour une personne seule
PEL (plan épargne logement)1 %Retrait entraîne la fermeture du plan. Permet d'obtenir un prêt immobilier.
CEL (compte épargne logement)0,2 %Permet d’obtenir un prêt immobilier

Mis à part le LEP et le PEL, les produits d’épargne réglementée sans risque ne proposent pas des rendements satisfaisants au regard de l’inflation.

Les banques peuvent aussi proposer leurs solutions d’épargne “maison” telles que les super-livrets ou les comptes à terme. Mais les taux de rendement sont rarement bien supérieurs sauf si l'épargnant s’engage à bloquer son épargne sur une certaine durée via des comptes à terme.

Notice Finary

L’avis de Finary

Certaines personnes ont eu la chance d’ouvrir des PEL à un moment où les taux d’intérêt étaient hauts (au-delà de 2 %). Si vous comptez parmi ces chanceux, votre PEL ancien peut constituer un placement sans risque très intéressant. Pour les autres, il faudra trouver autre chose pour investir 20 000 euros (ou vos économies) !

Finary permet de trouver les placements adaptés à votre profil d'investisseur

Je découvre

Les fonds en euros des contrats d’assurance vie

L’assurance vie fonds en euros est un placement sans risque à capital garanti dont les rendements sont supérieurs aux livrets bancaires. Proposant entre 1 % et 2 % de rendement annuel, l’assurance vie fonds en euros est certainement le meilleur placement sans risque actuel à destination du grand public.

Toutefois, principalement composés d'obligations d’État, les fonds en euros voient les rendements proposés diminuer continuellement. Il est possible que les rendements des prochaines années ne soient bientôt plus aussi intéressants qu’aujourd’hui.

Est-ce une bonne idée d’investir dans un placement financier sans risque ?

Se pose alors la question de l'opportunité de placer son argent dans un placement sans risque. Force est de constater que la conjoncture économique n’est pas favorable à l’absence de prise de risque. Sauf à accepter de voir son épargne rongée chaque année par l’inflation, il faudra s'orienter vers d’autres placements financiers. Or, le problème principal des placements plus risqués est l’exposition au risque de marché. Que ce soit l’immobilier, les actions ou les crypto monnaies (via le bitcoin ou la crypto defi notamment), la valeur de ces actifs peut varier à la hausse ou à la baisse selon la conjoncture des marchés.

Ceci étant, il est possible de maîtriser le risque de marché. En adoptant la bonne stratégie d’investissement, vous pouvez réduire significativement votre prise de risque. Globalement, cette stratégie consiste à :

  • assurer un niveau de diversification suffisant pour que la baisse de certains placements soit compensée par la performance des autres ;
  • placer votre argent sur un horizon long. En effet, que ce soit le marché de l’immobilier ou des actions, les prix sont globalement haussiers sur le long terme. En investissant sur un horizon long- terme, vous supprimez les effets de volatilité et faites croître votre épargne sur le long terme.

Vous souhaitez dynamiser votre épargne ? Parlez-en à Finary ou votre conseiller en gestion de patrimoine !

Foire aux questions