ETF World

Sommaire

Qu’est-ce qu’un ETF world ?

Un ETF est un fonds indiciel qui reproduit à l’identique les performances d’un indice de référence et qui s’échange comme des actions. En un seul ordre, vous investissez dans toutes les entreprises cotées présentes à l’intérieur de l’indice choisi. Ce placement ne cherche pas à faire mieux que son indice mais simplement à le répliquer.

Compte tenu du nombre important d’entreprises, l’ETF world permet une grande diversification de votre portefeuille, et donc une réduction des risques ainsi que les frais de gestion. En effet, là où le CAC 40 vous donne accès à 40 entreprises françaises, le MSCI World vous en offre près de 1 700, dans 23 pays développés par exemple. C'et un excellent investissement long terme.

marchés financiers mondiaux

Enfin, l’ETF world vous permet d’acheter en quelque sorte des parts dans chacune des valeurs qui en composent l’indice en une seule fois. Vous n’êtes alors exposé ni à un secteur particulier, ni à une zone géographique. Ce point est important, car il vous offre l’opportunité encore une fois de minimiser vos risques. Si vous êtes allergique à la volatilité, un produit à capital garanti comme le fond euro pourra être un excellente alternative

L’indice le plus courant en matière d’international est le MSCI World. Ce dernier regroupe les 1 656 plus grandes capitalisations du monde et reflète parfaitement les performances des marchés boursiers à travers le monde. Mais vous pouvez trouver également le MSCI ACWI, le FTSE Developed World ou le FTSE All World. Sa performance est supérieure à 9% par an depuis 30 ans.

Découvrez les meilleurs ETF sur Finary

J'y vais

Quels sont les différents types d’ETF world ?

À l’heure actuelle, le marché des ETF world est dominé par deux acteurs : MSCI (Morgan Stanley Capital International) et FTSE (Financial Times Stock Exchange). Le premier, américain, est une entreprise de services financiers, et le second est un indice regroupant les 100 entreprises britanniques cotées les mieux capitalisées.

performance du MSCI world

Tous deux ont un point commun : ils proposent des fonds concentrés sur les actions des pays développés, ou sur les pays développés et les pays émergents comme sur le graphe ci-dessus.

Les trackers world pays développés

Que ce soit pour le MSCI World ou le FTSE Developed World, il s’agit de trackers regroupant un certain nombre de valeurs dans 23 pays développés. Ainsi, MSCI vous donne accès à 1656 entreprises cotées et situées pour 60 % aux Etats-Unis (S&P 500) et au Royaume-Uni et pour 7 % pour le Japon. Il est donc majoritairement anglo-saxon.

De son côté, FTSE vous propose l’accès à 2 130 entreprises, y compris les petites capitalisations (small cap). La part asiatique est également plus présente puisqu’elle atteint 10 % pour le Japon par exemple.

Les performances de MSCI et FTSE sont identiques, avec une performance annualisée affichée de 7,6 % chacun. Ce sont donc des investissements de choix pour une gestion de patrimoine dynamique.

Les trackers world pays émergents

Les pays émergents ont évidemment leur rôle à jouer dans les ETF monde. Ainsi, MSCI propose 2 trackers :

  • MSCI ACWI, qui inclut 24 pays en développement
  • MSCI ACWI IMI, qui inclut 24 pays en développement, ainsi que les «small caps», les petites entreprises

FTSE de son côté possède un tracker FTSE All World qui comprend 3 153 entreprises dans les pays développés, émergents, et émergents avancés.

Le tableau ci-dessous récapitule les caractéristiques de chaque indice, ainsi que les ETF disponibles :

ETFDevisezone géographiqueNombre d’entreprisesETF disponible
MSCI WorldEUR ou USD23 pays développés1 652Amundi ETF MSCI WORLD UCITS ETF EUR
MSCI ACWIUSD23 pays développés + 24 pays en développement2 491SPDR MSCI ACWI UCITS ETF
MSCI ACWI IMIUSD23 pays développés + 24 pays en développement8 603 (entreprises du MSCI ACWI + small caps)SPDR MSCI ACWI IMI ETF
FTSE Developed WorldUSD23 pays développés2 130Vanguard FTSE Developed World UCITS ETF EUR
FTSE All WorldUSD23 pays développés + pays émergents3 153Vanguard FTSE All-World UCITS ETF

💡 L’avis de Finary

Les différents trackers proposent une grande variété de solutions d’investissement idéale pour le long terme. Attention toutefois à leur composition et à leur devise. En effet, les taux de change impactent la performance de votre tracker. De plus, chaque tracker ne classe pas les pays de la même façon. Ainsi, la Corée du Sud est classée comme pays développé chez FTSE alors qu’elle est classée en pays émergent par MSCI.

Quelle enveloppe pour quel ETF World ?

Pour avoir accès en France aux ETF monde, vous devez les héberger dans une enveloppe d'investissement. La grande questions est donc: compte-titre (CTO), PEA ou assurance-vie ?

Le compte-titre pour un ETF world

Tous les ETF world sont accessibles depuis un compte-titre. En fonction de vos souhaits et de votre profil d’investisseur, vous pouvez miser sur des trackers tels que le iShares Core MSCI World qui est peu cher, affiche une belle performance et une grande liquidité. Cette solution vous permet d’optimiser votre portefeuille si vous avez déjà rempli votre PEA avec les trackers Lyxor et Amundi par exemple.

L’ETF Vanguard est également disponible, mais n’offre pas de belles performances.

Le PEA pour un ETF world

Seuls Lyxor et Amundi proposent des trackers world éligibles au PEA :

  • LYXOR UCITS ETF EUR PEA MSCI WORLD
  • AMUNDI ETF MSCI WORLD

La performance de l’ETF monde de Lyxor est légèrement meilleure que celle d’Amundi, et présente le gros avantage de proposer un prix de parts relativement faible ce qui le rend accessible aux petits investisseurs. Cependant, Amundi permet une plus grande implication sur les marchés asiatiques. Les deux ont une forte exposition au S&P 500, l'un des marchés boursiers les plus performants.

L’assurance-vie pour un ETF world

C’est simple, il n’y a qu’un seul fonds proposé dans le cadre d’une assurance-vie : celui de la Société Générale, le Lyxor Ucits ETF MSCI World. Il s’agit d’un tracker fiable et relativement peu risqué. C'est un fonds à réplication synthétique, un concept que nous expliquons dans les prochains paragraphes.

💡 L’avis de Finary

L'enveloppe des ETF doit être choisie en fonction de ses besoins et de ses objectifs. En effet, il ne faut pas négliger la fiscalité de chacune, ni les frais encourus pour l’achat de produits boursiers en dehors de la zone euro. Ces deux éléments ont un impact sur la performance de votre portefeuille. C’est le PEA qui se distingue avec sa fiscalité souple pour un investisseur long terme (5 ans minimum). Il limite néanmoins votre champ d’action !

L’ETF world garantit-il une diversification suffisante ?

Chaque investisseur le sait : la diversification est la pierre angulaire de tout portefeuille performant. À ce titre, l’ETF permet d’en limiter l’aspect volatile, sans en impacter le rendement. De plus, vous limitez les frais de courtage en investissant dans un indice, plutôt qu’en achetant des centaines d’actions, surtout en dehors du marché européen.

Or, concevoir un portefeuille diversifié, c’est multiplier les actifs sous-jacents provenant de plusieurs zones géographiques. Investir dans les ETF world paraît alors tout indiqué puisqu’ils vous donnent accès à tous les continents, dans les pays développés (notamment le S&P 500) ou émergents.

Repartition geographique du MSCI World

Cependant, la seule composition internationale de ces trackers ne suffit pas à garantir une diversification de portefeuille optimale. En effet, le mode de réplication des ETF monde est à prendre en compte. Lyxor et Amundi par exemple sont des ETF à réplication synthétique, c’est-à-dire qu’ils possèdent des actifs physiques non liés à l’indice, très liquide, et complétés par un «swap», un échange, avec un autre acteur financier. Ce type de réplication est généralement considéré comme celui permettant d’être le plus proche de l’indice de référence.

De leur côté, les ETF proposés par Vanguard, SPDR ou iShares sont à réplication physique, mais n’achètent pas forcément tous les titres d’un indice. Ainsi, SPDR ou iShares sont à réplication physique optimisée, soit un échantillonnage des titres permettant de rester le plus proche de l’indice. Le type de réplication peut donc influer sur la qualité de diversification de votre portefeuille, surtout si l’ETF World ne sélectionne qu’une partie des titres disponibles.

💡 L’avis de Finary

Afin de tirer le meilleur parti des ETF World, il est intéressant de choisir des fonds dans les pays développés, sans toutefois négliger les pays émergents. En effet, ces derniers représentent une part importante du PIB mondial. Veiller à en inclure dans votre portefeuille vous permet de profiter pleinement de ces valeurs tout en investissant dans de nouvelles zones géographiques. Il faudra souvent utiliser un ETF à réplication synthétique pour être exposé à ces parties du monde. Cette diversification pourra s'avérer très rentable sur le long terme.

Questions fréquentes sur les ETF World