ETF SP500

Vous avez envie de vous frotter au marché américain ou d’investir dans les plus grandes entreprises technologiques ? L’ETF S&P 500 est une belle opportunité. Plus facile à manier que les actions, il vous donne accès aux 500 plus grandes capitalisations américaines, parmi lesquelles les fameuses GAFAM (Google, Apple, Facebook, Amazon et Microsoft). Comment fonctionne ce produit boursier, quelles performances attendre et où loger votre ETF S&P 500, suivez le guide !

Sommaire

Qu’est-ce qu’un ETF S&P 500 ?

Avant de commencer à investir dans un ETF S&P 500, il est important de comprendre ce que c’est. Qu’est-ce qu’un ETF et à quoi correspond le S&P 500 comment fonctionnent-ils ? Définitions !

Qu’est-ce qu’un ETF ?

Un ETF (Exchange Traded-Fund), ou tracker, est un fond indiciel dont le but est de reproduire la performance d’un indice de référence. Pour cela, il investit soit dans l’ensemble des entreprises qui le compose, soit dans un échantillon, mais toujours dans l’optique de répliquer la performance de l’indice global. Il ne cherche donc pas à le surperformer.

Quelle que soit la méthode utilisée par la société de gestion, pour l’investisseur, un ETF permet d’investir dans un indice facilement, sans avoir à analyser et sélectionner soi-même chaque action. Ainsi, en un seul ordre, vous vous exposez à chaque composante de l’indice.

Moins d’opérations à effectuer signifie gain de temps certain, mais également gain d’argent. En effet, le tracker sont des produits de gestion de patrimoine peu coûteux : les frais s’élèvent rarement à plus de 0,4 %. Les opérations étant moins nombreuses, ces frais n’impactent quasiment pas le rendement de votre placement.

Découvrez les frais de vos investissements avec la plateforme Finary

J'en profite

Qu’est-ce que le S&P 500 ?

Le S&P 500, pour Standard & Poor 500, est un indice boursier créé en 1957 basé sur les 500 plus grandes entreprises américaines cotées en bourse. Il couvre près de 80 % du marché américain, NYSE ou NASDAQ confondu et est considéré comme l’indice le plus représentatif du marché boursier outre atlantique, le Dow Jones Industrial Average ne comptant que 30 entreprises.

Contrairement aux idées reçues, un fonds indiciel n’est pas figé : sa composition évolue au fil des années. Le SP500 affiche un taux de rotation d’environ 2 %, contre 10 % pour la plupart des indices « small caps ». Si cela peut sembler peu, à long terme, cette stratégie est plutôt gagnante. Ainsi, en 2000, les 10 plus grosses capitalisations étaient les suivantes :

  • General Motors
  • Exxon Mobil
  • Pfizer
  • Citigroup
  • Cisco System
  • Wal-Mart Stores
  • Microsoft
  • AIG
  • Merck
  • Intel

En 2021, les 10 plus grosses capitalisations sont les suivantes :

  • Apple Inc
  • Microsoft
  • Amazon.com Inc
  • Facebook Inc A
  • Tesla, Inc
  • Alphabet Inc A (Google, action sans droit de vote)
  • Alphabet Inc C (Google, action sans droit de vote)
  • Berkshire Hathaway B
  • Johnson & Johnson
  • JP Morgan Chase & Co.

L’industrie a donc laissé presque entièrement la place aux géants du web en seulement 20 ans. Et à raison ! En effet, entre 1999 et 2019, un portefeuille composé uniquement des dix premières capitalisations du S&P 500 aurait affiché une performance de 4,3 % par an, alors qu’un investissement dans un tracker SP500 aurait rapporté 6,1 % par an. Comme quoi, le fonds a bien fait d’évoluer !

Le S&P 500 est un indice majeur dans le monde de la bourse, sa capitalisation constitue 50 % de la capitalisation mondiale, avec près de 25 000 milliards de dollars ! À titre de comparaison, le CAC 40 n’en représente que 2 %. S’il est clairement représentatif de la capitalisation mondiale, le SP500 ne concentre en réalité que...1 % des entreprises cotées en bourse. Il n’assure donc pas seul une diversification suffisante pour être représentative du marché mondial. En invesitssante dans un ETF World, vous serez donc très exposé au marché boursier américain.

Sa performance depuis 1988 tourne autour de 10,5 % par an. Si nous considérons que l’inflation en France s’est élevée à environ 1,5 % par an, cela permet au SP500 d’afficher une performance nette de 9 % par an. Le CAC 40 n’atteint « que » 7 % par exemple.

L’ETF S&P 500, orthographié très souvent à tort ETF SP500, est la synthèse de ces deux notions : un tracker qui suit les 500 plus grandes sociétés américaines cotées en bourse et qui en réplique la (très bonne) performance au plus près.

Quels sont les différents types d’ETF SP500 ?

Les ETF SP500 sont très nombreux. Euronext en référence 38, émis principalement par les poids lourds des sociétés de gestion : iShare, Amundi, Lyxor, Vanguard, BNP, SPDR.

Leur point commun ? Des frais de gestion parmi les plus faibles du marché. De fait, le S&P500 est traditionnellement le type de tracker aux frais les moins élevés avec un montant souvent inférieur à 0.2% par an. Cela en fait un outil de choix pour les adeptes du frugalisme ou FIRE.

Afin de permettre de les évaluer et de les inclure judicieusement dans votre stratégie patrimoniale, il est important de comparer la composition des ETF S&P 500 dont les dix premières capitalisations ne correspondent pas forcément exactement à celles de l’indice de référence.

De plus, il ne faut pas négliger la liquidité d’un tracker. Il vous permet d’évaluer sa capacité à être échangé rapidement sur le marché. Cela vous sert de garantie de revente en quelque sorte en cas de krach boursier ou de besoin de liquidités.

Retrouvez ci-dessous un comparatif des quelques ETF S&P 500 qui dominent le marché :

ETF SP500LiquiditéCompositionFrais
AMUNDI S&P 500 ESG1 200 millions d'eurosApple, Microsoft, Amazon, Facebook, Alphabet inc, A Alphabet inc C, JP Morgan, Visa, Nvidia, Procter Gamble0,12 %
Amundi ETF PEA S&P 500836 millions d'eurosApple, Microsoft, Amazon, Facebook, Alphabet inc A, Alphabet inc C, Tesla, Berkshire Hathaway, JP Morgan, Johnson & Johnson0,15 %
VANGUARD S&P500630 milliards de dollarsApple, Microsoft, Amazon, Alphabet inc, Facebook, Tesla, Berkshire Hathaway, Johnson & Johnson, JP Morgan, Visa0,07 %
iShares Core S&P 500 ETF250 milliards de dollarsApple, Microsoft, Amazon, Facebook, Alphabet inc A, Alphabet inc C, Berkshire Hathaway, JP Morgan,Tesla, Johnson & Johnson0,03 %
SPDR S&P 500 ETF396 milliards de dollarsApple, Microsoft, Amazon, Facebook, Alphabet inc A, Alphabet inc C, Berkshire Hathaway, JP Morgan, Tesla, Johnson & Johnson0,09 %
BNP Paribas Easy S&P 500 UCITS3 450 millions d'eurosApple, Microsoft, Amazon, Facebook, Alphabet inc A, Alphabet inc C, Tesla, Berkshire Hathaway, JP Morgan, Johnson & Johnson0,03 %
Notice Finary

L’avis de Finary

Il existe de nombreux trackers S&P 500, mais tous ne conviennent pas à toutes les enveloppes fiscales et toutes les stratégies. Selon votre objectif, n’hésitez pas à comparer la composition des fonds qui ne vous assurent pas tous la même diversification sectorielle. Dans tous les cas, vous ne vous exposez qu’au marché américain. Si vous souhaitez principalement diversifier votre portefeuille, les nombreux ETF PEA ou les ETF matières premières peuvent être une alternative.

Quel profil de risque pour l’ETF SP500 ?

Les principaux risques liés à un investissement dans un ETF S&P 500 sont ceux inhérents aux actions.

Ainsi, il y a un fort risque de pertes, le S&P 500 étant un indice boursier relativement volatile. En effet, le tracker S&P 500 investit dans des actions à grandes capitalisations ordinaires. Ce type de produit a tendance à évoluer par cycle, pour le meilleur et pour le pire. Il convient donc d’être prêt à endurer une baisse forte et/ou prolongée des actions, pendant parfois plusieurs années.

Notice Finary

L’avis de Finary

L’ETF S&P 500 n'est pas un placement financier sans risque, bien au contraire. Les fluctuations du marché américain peuvent ressembler à de véritables montagnes russes et les hausses comme les baisses peuvent durer plusieurs années. Il est préférable d’opter pour ce genre de produit dans le cadre d’une stratégie à long terme pour lisser les effets de volatilité. Ce niveau de risque élevé signifie également des rendements importants (aux alentours de 8% par an).

Quels sont les meilleurs ETF S&P 500 compatibles avec le PEA ?

Bonne nouvelle, l’ETF S&P 500 est tout à fait compatible avec le PEA. Vous pouvez donc profiter pleinement de son excellente performance et de la fiscalité avantageuse du plan d’épargne en actions.

Parmi les trackers S&P 500 éligibles au PEA, les plus performants sont :

  • Lyxor PEA S&P 500 UCITS ETF – Capi.
  • Amundi PEA S&P 500 UCITS ETF – EUR
  • BNP Paribas Easy S&P 500 UCITS ETF – EUR

La performance du Lyxor PEA S&P 500 (en bleu) sur les 2 dernières années est par exemple nettement supérieure à celle des actions américaines (en orange), bien qu’elle suive les mêmes trajectoires.

Capture d’écran 2021-03-14 à 13.39.36.png

Notice Finary

L’avis de Finary

Le S&P 500 est un indice incontournable en matière de bourse : il représente la moitié de la capitalisation mondiale à lui seul. Ainsi, si l’investisseur français a plutôt l’habitude de se cantonner à son pays et aux entreprises qu’il connaît, le CAC 40 reste un tout petit indice à l'échelle mondiale. L’ETF S&P 500 offre une opportunité de diversification et d’exposition au marché américain et à ses entreprises technologiques qui surperforment largement la bourse française. Ces véhicules d’investissement sont peu coûteux et faciles à utiliser, et la possibilité de les loger au sein d’un PEA est un atout supplémentaire. Toutefois, il reste un investissement risqué, à manier avec précaution.

Construisez-vous une stratégie d'investissement sur-mesure avec Finary

Je découvre

Foire aux questions