ETF PEA

Les ETF sont un excellent moyen d’investir à peu de frais sur les plus grands indices boursiers. Malheureusement, seule une partie d’entre eux est éligible au plan d’épargne en actions (PEA). En effet, si cette enveloppe fiscale est très répandue et appréciée par les investisseurs boursiers, elle impose plusieurs limites, notamment géographiques. Quels sont les meilleurs ETF compatibles avec le PEA ? Suivez le guide !

Sommaire

Qu’est-ce qu’un ETF éligible au PEA ?

Les ETF (Exchange Traded Fund), ou trackers, sont des fonds indiciels qui reproduisent les performances d’un indice de référence, le CAC 40 par exemple. Ils vous permettent d’investir dans toutes les entreprises de l’indice d'un coup, vous faisant ainsi gagner un temps précieux, et donc de l’argent sur le long terme.

Malheureusement, tous les trackers ne sont pas éligibles au PEA. En effet, cette enveloppe fiscale impose un investissement dans la zone euro, élargi éventuellement à l’Union européenne. Il est cependant possible de contourner cette limite grâce à la structure de certains ETF !

Ainsi, trois types d’ETF sont éligibles au PEA :

  • ceux qui investissent dans des indices européens
  • ceux qui investissent dans un indice composé d’au moins 75 % d’entreprises dont le siège social se situe en Europe
  • ceux qui utilisent la réplication synthétique, une méthode particulièrement intéressante

C’est cette dernière qui vous permet de pouvoir investir en bourse hors Europe et de suivre des indices tels que le S&P 500 ou le Nikkei. Comment ? Tout simplement en utilisant un mécanisme de reproduction synthétique. Ces trackers éligibles au PEA investissent dans des actions européennes, puis les échangent contre les performances d’un panier d’actions étranger grâce au «swap» (échange) de performance.

Exemple : un ETF à réplication synthétique investi dans le CAC 40 et contracte un swap de performance avec un fond chinois, le SSE 50. Le CAC 40 réalise + 1 % alors que le SSE 50 réalise + 3 %. Le fond chinois doit payer la différence, + 2 %. Ainsi, le tracker réplique bien la performance de l’indice chinois, tout en étant investi à 100 % en Europe. La même logique peut être appliquée pour s'exposer aux pays émergents ou aux Etats-Unis.

Pourquoi investir dans les ETF via un PEA ?

Investir dans des ETF avec un PEA peut s’avérer être LE duo gagnant. Entre fiscalité avantageuse et produit boursier passif, retrouvez les atouts de cet investissement long terme.

Une fiscalité avantageuse

Le PEA est principalement utilisé pour sa fiscalité avantageuse. En effet, après 5 ans de détention, les revenus ne sont plus imposés qu’à hauteur des prélèvements sociaux, soit 17,2 %. Comparé au compte-titres, imposé à la flat tax de 30%, cela fait une économie d'impôts de 43% !

De plus, il s’agit d’une enveloppe capitalisante. Il est ainsi possible de réaliser tous les arbitrages nécessaires à la bonne gestion de votre portefeuille tout en décalant l’imposition des dividendes de vos ETF à la clôture du PEA. Vous profitez du phénomène des intérêts composés !

En contrepartie, le PEA, tout comme le livret A, est limité à un par personne majeure. Il est plafonné à 150 000 € et ne peut abriter que certains titres : les actions, les OPCVM et les ETF, situés en Europe.

Un produit boursier passif

L’ETF possède un avantage de taille : sa gestion passive. En effet, il s'agit d’un produit boursier qui ne cherche pas à maximiser la performance d’un indice, mais qui se contente simplement de le répliquer. Il n’y a donc pas d’arbitrages en dehors de l’ordre de départ, d’achat ou de vente. Et qui dit peu d’arbitrages à réaliser, dit également peu de frais de gestion ! Les frais des ETF sont généralement inférieurs à 0,5 %, ils ne diminuent que peu le rendement de votre investissement. Il est important de comprendre qu'il faudra payer des frais de courtage lors de l'achat de fonds.

Simple d’accès, les parts d’ETF sont également disponibles à un prix abordable pour le nombre d’entreprises touchées. Ainsi, vous disposez d’un formidable moyen de diversifier votre portefeuille à un faible coût. En choisissant bien vos trackers éligibles au PEA, vous diluez le niveau de risque en cas d’événement boursier sur un ou plusieurs marchés.

Notice Finary

L’avis de Finary

ETF et PEA sont une association avantageuse pour les investisseurs qui souhaitent optimiser leurs impôts. Bien que le choix des trackers éligibles soit limité, ils permettent de diversifier votre portefeuille efficacement et sans trop d’efforts. Il faut noter l'existence du PEA-PME. Peu populaire auprès des investisseurs, il ne permet de loger actuellement qu’un seul ETF, le Lyxor ETF PEAPME, mais offre les mêmes avantages fiscaux que son grand frère. Attention, son plafond est limité à 75 000 €

Quels sont les principaux ETF éligibles au PEA ?

De nombreux ETF sont éligibles au PEA. En effet, Euronext en référence plus de 200 ! Qu’il s’agisse de trackers 100 % européens ou de trackers suivant des indices étrangers, ils ne sont pas toujours facilement identifiables et n’affichent bien sûr pas tous les mêmes performances. Petit tour des meilleurs ETF sectoriels, monde et CAC 40 disponibles dans le cadre d’un PEA. A noter que les fonds peuvent être tous être identifié grâce à leur code ISIN, l'identifiant international des placements financiers.

Les ETF PEA sectoriels

Les ETF sectoriels, comme leur nom l’indique, sont des trackers dédiés à un secteur d’activité. Ce sont souvent des investissements de conviction, mais également une façon de sécuriser son portefeuille, notamment avec les ETF immobilier. Les meilleurs ETF présents dans le PEA sont les suivants :

  • santé : Lyxor Stoxx Europe 600 Healthcare
  • immobilier : Lyxor Stoxx Europe 600 Real Estate
  • automobile : Lyxor Stoxx Europe 600 Automobiles & Parts
  • écologie : Amundi Euro ISTOXX Climate Paris Aligned PAB
  • technologie : Lyxor STOXX Europe 600 Technology
  • industrie : Lyxor PEA Dow Jones Industrial Average
  • ESG : Amundi MSCI EMU ESG Leaders.

Les ETF CAC 40

Le CAC 40 est l’indice de référence européen, de fait, tous les trackers CAC 40 sont éligibles au PEA. Ils bénéficient en général de frais de gestion plus faibles, autour de 0,2 %, et parfois d’un rendement plus élevé puisque l’imposition sur les dividendes ne se fait qu’en France. Les frais de courtage sur ces placements financiers dépendent de la plateforme de trading que vous utilisez. Parmi les plus performants, il faut noter :

  • Lyxor CAC 40
  • BNP CAC 40
  • Amundi ETF CAC 40
Notice Finary

L’avis de Finary

Le CAC 40 n’est qu’un petit indice à l’échelle mondiale concentré sur une petite zone, il est donc conseillé de ne pas investir seulement sur lui. L’idéal est de le compléter avec des trackers plus larges, notamment les fonds à réplications synthétique pour optimiser votre diversification sur le long terme.

Les ETF monde PEA

Pratiques pour diversifier son portefeuille en un clin d'œil, les ETF monde permettent d’investir dans un grand indice international et de capter les performances de l’économie mondiale. Seul l’indice MSCI World est disponible dans le cadre d’un PEA, distribué par Lyxor et Amundi :

  • Lyxor MSCI World PEA
  • Amundi MSCI World
Notice Finary

La solution de Finary

Afin de profiter au mieux de la fiscalité et des performances des ETF, il est intéressant de mêler différents types de trackers éligibles au PEA. Les ETF immobiliers par exemple vous permettent d’investir dans les SIIC (Société d’Investissement Immobilier Cotées). C’est la manière la plus liquide d’investir dans l’immobilier à ce jour, et l’immobilier est historiquement moins sensible en cas de krach boursier.

De leur côté, les ETF World vous offrent une très grande diversification, idéale pour diluer le risque en cas de fortes variations des marchés. Cette association vous permet de bénéficier pleinement des avantages du PEA, en décalant l’imposition des dividendes au plus loin. Vous bénéficiez donc d’un investissement long terme particulièrement rentable.

Foire aux questions