ETF Matiere premiere

Sommaire

Qu’est-ce qu’un ETF matière première ?

Les matières premières sont un produit boursier un peu à part en matière d’investissement. En effet, elles n’ont pas pour but de produire de la valeur et de verser des dividendes comme des actions, mais misent sur la spéculation : leur prix n’est que celui qu’est prêt à verser un acheteur à un instant T. Cette décorrélation des marchés leur vaut donc une réputation de protection contre les chutes des actions. Pourtant, cette classe d’actifs est en général méconnue et peu utilisée par les investisseurs particuliers.

Et a fortiori, encore plus lorsqu’il s’agit d’un ETF matière première ! Plus précisément, il ne s’agit pas d’un ETF, Exchange Traded-Fund, mais d’un ETC pour Exchange Traded-Commodities, un produit de dettes.

Ce dernier se distingue significativement des autres trackers. Ainsi, là où un ETF « classique » vous permet d’investir dans toutes les entreprises d’un indice de référence afin d’en répliquer la performance, le tracker matière première investi dans la très grande majorité des cas sur de futurs contrats de livraison. La performance dépend donc du prix d’achat de la matière première concernée.

💡 L’avis de Finary

Beaucoup d’ETF matières premières regroupent plusieurs types de matières premières en leur sein. De fait, en dehors des métaux précieux, la plupart des fonds sont mixtes, ce qui est un avantage pour la diversification de votre portefeuille.

Comment fonctionne un ETF matière première ?

Le fonctionnement de ce tracker est bien particulier puisqu’il base ses performances sur le futur et peut être présent sur deux types de marchés. Ces produits sont donc très différents des ETF plus classique comme le fameux ETF World.

Une mise sur le futur

L’ETF matière première fonctionne comme une sorte de fuite en avant. En effet, impossible pour un fonds indiciel de se faire livrer des tonnes de soja, de pétrole ou de gaz et de vous en redistribuer un petit bout. Il ne peut donc que vous proposer une participation sur des contrats à terme futurs (futures en anglais), la livraison de 10 000 tonnes de gaz dans 4 mois par exemple.

Pour cela, le fond conclut des contrats à terme dans lesquels le prix est connu et fixé dès le départ, il peut donc différer du cours de la matière première concernée le jour du terme. Afin d’éviter la livraison physique à l’expiration du contrat, le fonds vend son contrat et en rachète un autre pour les mois suivants, etc. C’est le principe du « roll-over ». Toutefois, le contrat initial étant remplacé par un nouveau, vous pouvez enregistrer aussi bien des gains que des pertes.

Deux types de marchés pour les matières premières

Le marché des matières premières se présente de deux manières : à "contango", ou en "backwardation".

Le contango désigne un marché où le prix de la matière première est plus élevé à terme qu’au comptant. Dans le cas des ETF, le marché à contango fait subir des pertes en cas de reconduction. À l’inverse, la backwardation désigne un marché où le prix de la matière première est supérieur au comptant qu’à terme. Ainsi, il y aurait plutôt un gain de reconduction.

Pour autant, les choses ne sont pas aussi simples. Les reports de contrat peuvent se faire de plusieurs façons en utilisant des combinaisons de contrats différentes à disposition des fonds. De fait, le coût de reconduction varie chaque jour, et ce type de structure explique que le rendement des ETF matière première peut différer du prix de la matière première physique.

💡 L’avis de Finary

Le prix des matières premières dépend de nombreux facteurs naturels et humains. Contrairement à un produit stable comme un ETF immobilier, sont donc des produits très peu prévisibles. Vous ne pouvez que vous baser sur les données antérieures et du jour pour évaluer leur performance. Les meilleurs ETF matières premières sont notoirement physiques et naturellement tournés vers les métaux précieux tels que l’or, l’argent ou le platine qui sont facilement stockables.

Pourquoi investir dans un ETF matière première ?

Avant tout parce qu’ils sont un vecteur de diversification notable ! Comme tous les trackers, l’ETF matières premières vous permet d’investir un grand nombre d’actifs en un simple ordre.

De plus, même s’il est difficile de gagner à long terme à cause des nombreux impondérables, investir dans un ETF matière première peut permettre de réduire la volatilité de votre portefeuille.

Traditionnellement, les matières premières sont des produits décorrélés des actions, ils sont donc plus stables que ces dernières. Des études universitaires ont d’ailleurs démontré que la présence d’ETF matière première permet de réduire la volatilité de l’ensemble d’un portefeuille d’actions sans en réduire le rendement attendu.

Enfin, les trackers permettent d’investir à des prix très compétitifs et avec un rendement peu impacté par les faibles frais de gestion : 0,4 % en moyenne, voire 0,45 % avec une couverture du risque de change. Ils peuvent donc être très utiles pour une gestion de patrimoine diversifiée.

💡 L’avis de Finary

L’ETF matière première offre de nombreux avantages en termes de gestion et de prix, il ne faut cependant pas oublier qu’il s’agit d’un investissement plutôt risqué à long terme. Les métaux précieux sont à privilégier par les investisseurs les moins aventureux.

Quels sont les différents ETF matière première ?

Il existe peu d’ETF matière première qui suivent effectivement un indice composé à 100 % de matières premières, à l’exception des métaux précieux. La plupart du temps, il s’agit d’ETF qui suivent les actions des entreprises qui les produisent, Total par exemple pour le pétrole.

Cependant, il est possible de lister les principaux ETF matières premières disponibles sur le marché euro :

  • Lyxor Commodities Thomson Reuters/CoreCommodity CRB
  • BNP Paribas Easy Energy & Metals Enhanced Roll
  • Lyxor Bloomberg Equal-weight Commodity ex-Agriculture UCITS ETF
  • iShares Silver Trust
  • iShares Diversified Commodity Swap UCITS ETF
  • Wisdomtree physical gold

💡 La solution de Finary

La diversification est bien sûr le maître-mot d’un portefeuille bien composé, et à ce titre, les ETF matière première apportent une solution. Il est cependant nécessaire de prendre conscience qu’ils fonctionnent de manière bien différente des ETF classiques.

Ainsi, la performance d’un tracker matière première peut s’éloigner parfois fortement du prix au comptant de la matière concernée, au gré des reconductions de contrats, ce qui peut impacter votre stratégie d’allocation d’actifs à long terme. Ce type d’investissement est donc plutôt réservé à des actions à court terme, et/ou à des profils de risques élevés.

Un ETF matière première est-il éligible au PEA ?