ETF Dividendes

Sommaire

Qu’est-ce qu’un ETF dividendes ?

Produit boursier à gestion passive, dividendes, coupons, découvrez ce qu’est un ETF dividendes et comment il fonctionne.

Qu’est-ce qu’un ETF ?

Un ETF (Exchange Traded-Fund), ou tracker, est un produit boursier passif qui a pour but de répliquer un indice de référence. Concrètement, il s’agit d’un fonds indiciel qui investit dans l’ensemble des entreprises d’un indice et cherche à en reproduire les performances au plus près. Par exemple, un ETF SP 500 vous permet d’investir dans chacune des 500 entreprises américaines qui composent l’indice S&P 500.

Si un tracker vous fait toujours profiter des dividendes, leur mode de distribution se répartit en deux catégories :

  • les ETF qui réinvestissent directement les dividendes dans de nouvelles actions, ce sont les ETF dits « capitalisants » ;
  • les ETF qui reversent périodiquement les dividendes à leurs investisseurs, ce sont les ETF dits « distribuants ».

Les ETF dividendes font très logiquement partie de cette dernière catégorie.

Comment fonctionne un ETF dividendes ?

Le dividende, également appelé « coupon », correspond à la fraction des bénéfices reversée par une entreprise à ses actionnaires.

L’ETF dividendes diffèrent de ses congénères sur un point : il ne reproduit pas la totalité d’un indice de référence, mais seulement un échantillonnage des entreprises versant les meilleurs dividendes nets au sein de ce même indice. C’est ce qui est appelée communément la stratégie de détachement des coupons. Si cela améliore le rendement de votre ETF, cela représente également une prise de risque puisque vous n’investissez pas sur la totalité d’un indice.

Exemple : l’indice Stoxx 600 est un indice regroupant les 600 plus grandes capitalisations boursières européennes qui affiche un rendement de dividende de 3,1 %. L’ETF dividendes Lyxor STOXX Europe Select Dividend 30 sélectionne les 30 entreprises qui offrent les meilleurs taux de dividendes net, et montre alors un rendement de 4,2 %. Si le rendement est légitimement plus alléchant, la concentration est un facteur de risque à ne pas négliger.

Les ETF dividendes sont donc un moyen simple et efficace d’investir en un seul ordre dans des dizaines d’entreprises versant des dividendes. Ils représentent un gain de temps certain, vous épargnant l’analyse et la sélection des capitalisations boursières, pour peu d’investissement. C'est donc un excellent outil de gestion de patrimoine.

En effet, le prix d’un ETF dividendes est relativement accessible, et ses frais de gestion faibles, 0,4 % en moyenne. Ces derniers impactent donc peu le rendement de votre investissement boursier.

💡 L’avis de Finary

Les ETF dividendes offrent une solution rapide et peu coûteuse aux investisseurs à la recherche de dividendes, mais dont il faut toutefois bien en contrôler le contenu. Ce sont les secteurs de la santé, des télécommunications, de l'énergie, les industries et les services financiers qui semblent dominer la composition des trackers de dividendes ces dernières années.

C’est une information essentielle à prendre en compte dans le cadre de votre stratégie de diversification.

Suivez votre portefeuille boursier en temps réel

Je m'inscris gratuitement

Quels sont les avantages et inconvénients de l’ETF dividendes ?

Comme tout produit boursier, investir en bourse avec les ETF dividendes présente un certain nombre d’avantages, une performance optimale et une fiscalité avantageuse, mais aussi des inconvénients en termes de diversification et de clarté.

Une performance optimale et rassurante

Grâce à l’échantillonnage, les ETF dividendes sont des fonds indiciels « optimisés ». En effet, la sélection se fait par rapport aux montants des dividendes nets versés. Ils vous permettent donc en théorie de percevoir un revenu passif de manière régulière, bien qu’il soit difficile d’en prévoir le montant.

Ce versement régulier peut être un moyen rassurant d’investir dans les ETF et d’apprivoiser ce type de revenus passif face au cours oscillant de la bourse.

Une fiscalité avantageuse avec le PEA

Les ETF dividendes, comme tous les trackers, profitent de la fiscalité très avantageuse du PEA. De fait, au bout de 5 ans de détention, les dividendes ne sont plus imposables. Vous n’êtes redevables que des 17,2 % de prélèvements sociaux et uniquement lors de votre retrait. Pour bénéficier de ce traitement fiscal favorable, il faut ce fonds soit référencé comme un ETF PEA et respectent certaines conditions.

Un manque de transparence des dividendes

Les performances passées sont une donnée indispensable pour évaluer la pertinence d’un investissement. Dans le cadre d’un ETF dividendes, il s’agit donc de pouvoir consulter l’évolution des versements effectués sur les 2, 5 ou 8 années précédentes.

Or, ces données sont particulièrement difficiles à obtenir sur une longue période. Que ce soit parce que les sociétés de gestion sont opaques à ce sujet ou parce que les trackers sont récents, ces informations ne sont pas assez accessibles aux investisseurs et demandent parfois beaucoup de recherches.

Une diversification limitée pour l’ETF dividendes

L’échantillonnage d’un indice limite la diversification de votre portefeuille. Ainsi, il est nécessaire d’être particulièrement vigilant à la composition de votre ETF dividendes si vous cherchez avant tout à diversifier vos investissements. En effet, au lieu d’investir largement sur un indice complet, comme un ETF World, composé de centaines d’entreprises, vous ne vous exposez qu’à un fragment, certes réfléchi mais néanmoins restreint, de cet indice, quelques dizaines tout au plus.

Que ce soit en termes de géographie ou de secteurs, l’ETF dividendes ne présente pas une diversification optimale pour ce type de produit boursier.

💡 L’avis de Finary

L’utilisation des ETF dividendes est pertinente au sein d’un portefeuille avec une stratégie bien établie. Deux cohabitent chez les ETF dividendes : les dividendes croissance et les hauts dividendes (appelés aussi dividendes aristocrates, soit les sociétés qui augmentent leurs dividendes chaque année depuis 20 ou 25 ans).

Les deux types présentent un intérêt certain, cependant, elles restent peu optimisées que ce soit au niveau de la diversification ou de la fiscalité. Le niveau de risque est également différent et doit être analysé minutieusement afin d’atteindre vos objectifs sans encombre.

Quels sont les ETF dividendes compatibles avec le PEA ?

Les ETF dividendes sont relativement disponibles dans le cadre d’un PEA (Plan d’Epargne en Actions). Ainsi, Trackinsight en référence au moins une dizaine, limités bien sûr au marché européen et qui suivent divers indices. Vous retrouvez notamment les fonds suivants :

  • Lyxor STOXX Europe Select Dividend 30
  • iShares EURO Dividend
  • SPDR S&P Euro Dividend Aristocrats
  • Invesco EURO STOXX High Dividend Low Volatility
  • Amundi ETF MSCI EMU high dividend

La présence d’ETF dividendes au sein de votre PEA vous permet de diversifier votre portefeuille tout en bénéficiant de la fiscalité optimisée de cette enveloppe et du versement régulier d’un capital. Cette possibilité de vous créer une rente est le véritable intérêt de la présence d’ETF dividendes au sein de votre PEA : passée la période initiale de 5 ans, vous pouvez effectuer des retraits, ou même des versements, sans imposition, et sans devoir fermer votre PEA.

En dehors de cet objectif, vous avez la possibilité de reporter presque indéfiniment le paiement de taxes sur les dividendes. Pour cela, il vous suffit de ne pas décaisser les dividendes perçus jusqu’à la fermeture de votre livret.

💡 L’avis de Finary

Les ETF dividendes possèdent des atouts non-négligeables pour les investisseurs à la recherche d’un produit accessible et efficace. En effet, le versement de dividendes réguliers peut rassurer et rendre plus concret votre investissement. De plus, contrairement aux autres ETF, l’optimisation de la performance est de mise avec une sélection des entreprises versant les plus hauts dividendes nets.

Toutefois, il est difficile de prédire le montant de ces dividendes au vu du peu de données disponibles. Enfin, l’échantillonnage de l’indice présente un risque plus élevé que les trackers habituels, le nombre d’entreprises investies étant plus restreint. Il convient alors d’être vigilant sur la composition de votre ETF dividendes en fonction de vos objectifs et de votre profil de risque.

Moneytime

La Newsletter qui parle d’investissements boursiers sans jargons. Recevez des cas concrets directement dans votre inbox.

Je m’inscris gratuitement

Foire aux questions