Conseiller en gestion de patrimoine

Faut-il épargner tous les mois ? Faut-il plutôt faire un Pinel ou un LMNP ? Faut-il investir en bourse ? Nous sommes nombreux à nous poser ces questions ! Vous pouvez vous faire accompagner par un expert pour y répondre. Pas besoin d’être millionnaire pour faire appel aux services d’un conseiller en gestion de patrimoine! Ce guide vous explique le rôle du conseiller, comment choisir le meilleur pour vous, ainsi que les pièges à éviter.

Sommaire

Qu'est-ce qu'un conseiller en gestion de patrimoine ?

Le conseiller en gestion de patrimoine est un expert qui va vous accompagner sur l’ensemble de vos problématiques patrimoniales. Aussi appelé CGP, il va vous aider à construire une stratégie patrimoniale sur-mesure qui vous permettra d’atteindre vos objectifs.

Le conseiller pourra vous recommander des placements, et vous accompagner sur des questions aussi variées que la succession, l’optimisation fiscale ou le recours au crédit. Un bon conseil en patrimoine est un véritable couteau suisse.

Le conseiller va effectuer un bilan patrimonial avant de formuler des recommandations pertinentes. C’est seulement à l’issu de ce bilan qu’il formulera des recommandations. Si votre conseil patrimoine expédie cette partie, c’est qu’il essaye simplement de vous vendre un produit sans prendre en compte votre situation.

Voici les grandes étapes à suivre avec votre conseiller en gestion de patrimoine:

  • Inventaire: Lister l’ensemble de vos actifs (immobilier, assurance-vie, actions, …) et passifs afin d’avoir une vision exacte de votre situation. Nous vous conseillons l'utilisation d'une plateforme en ligne (et non un tableau excel) pour cette étape.
  • L’analyse: Analyse de votre patrimoine existant.
  • Définition de vos objectifs: Augmenter votre capital ? Préparer l’achat d’une maison ? Partir à la retraite à 50 ans ? C’est le moment de lister l’ensemble de vos objectifs.
  • Plan d’action: C’est seulement une fois que le conseiller a une vision claire de votre situation et de vos objectifs qu’il pourra vous faire des recommandations d’investissements financiers. Il pourra notamment recommander d'investir dans des ETA via votre PEA. Dans certains cas, faire intervenir un notaire avocat spécialiste de la fiscalité pourra se révéler très utile.
  • Suivi long terme: Le travail avec votre conseiller s’inscrit dans la durée. Les français restent en moyenne 15 ans avec leur conseiller gestion patrimoine.

Découvrez la gestion de patrimoine sur-mesure

Je m'inscris gratuitement

Comment choisir un bon conseiller en gestion de patrimoine ?

Une relation avec un conseiller s’inscrit dans la durée. Dans l’idéal, votre conseiller vous accompagnera toute votre vie. Il convient donc de prendre son temps avant de choisir son conseiller en gestion de patrimoine. Il peut exercer au sein d’un cabinet de gestion de patrimoine, dans des banques privées ou bien être indépendant. Il existe même des experts comptables conseil en gestion de patrimoine.

Nos conseils

Avant de choisir votre conseiller en gestion de patrimoine, prenez le temps de lire ces quelques conseils.

Attention aux commerciaux: Généralement, un conseil en patrimoine propose de faire un bilan patrimonial gratuitement. Cela paraît tentant, mais vous vous rendrez rapidement compte que le seul objectif de ce genre de rendez-vous est de vous vendre quelque chose. Et pour cause: dans 95% des cas, les conseillers en gestion sont rémunérés par des rétrocessions versées par des sociétés qui commercialisent ces produits. Ces produits, comme le Pinel ou les produits de défiscalisation, sont rarement rentables pour vous. À fuir !

Évitez votre banque: Le réflexe logique serait de se tourner vers sa banque pour gérer son argent. Or, votre conseiller bancaire n’a rien d’un conseiller en gestion de patrimoine. Il gère des centaines de clients et n’aura pas le temps de vous prodiguer des conseils personnalisés. De plus, il vous proposera surtout des produits “maisons” de la banque, très chers et peu rentables. D'ailleurs, les banques privées des grandes banques de réseaux sont généralement peu intéressantes. Leurs produits sont également très standardisés et le métier de conseil y est peu pratiqué.

Privilégiez la transparence sur les frais: Dans la majorité des cas, le conseiller en gestion de patrimoine est plus un commercial qu’autre chose. Il aura tendance à conseiller les produits sur lesquels il est le plus rémunéré. Vous pouvez passer par un conseiller en gestion de patrimoine indépendant (ou CGPI) afin d’éviter cet écueil. Contrairement à un conseiller gestion patrimoine traditionnel, ces derniers ne touchent aucune rétrocession et travaillent en architecture ouverte. Cela signifie qu’ils ne se limitent pas qu’aux produits qui leur rapportent des commissions. Ils fonctionnent généralement aux honoraires ou au forfait. Un bilan patrimonial avec un conseiller en gestion de patrimoine libéral vous coûtera par exemple aux alentours de 1000€.

Parlez-en à vos proches: Vous avez des proches qui gèrent bien leur patrimoine ? Demandez-leur comment ils font ! S'ils passent par un CGP, demandez leur une recommandation.

Utilisez un logiciel gestion patrimoine : Il est fortement recommandé d'utiliser une plateforme qui permet d'avoir une visibilité totale sur vos actifs et passifs en temps réel.

Découvrez notre Finary Talk avec un gestionnaire de fortune

Notre fondateur a récemment reçu Benjamin Durand, fondateur d'un Family Office et ancien trader, lors d'un Finary Talk. Ce dernier lui a révélé les techniques de gestion utilisées pour ses clients fortunés, et comment les appliquer à son propre patrimoine. Le replay est disponible ci-dessous !

Pourquoi choisir un conseiller en gestion de patrimoine ?

La gestion du patrimoine concerne tout le monde ! Il faut s’en occuper le plus tôt possible afin de prendre date sur des produits comme le PEA et profiter au mieux du phénomène des intérêts composés. Pas besoin d’attendre d’avoir des millions d’euros pour commencer à investir, bien au contraire.

Il n’y a pas de niveau de patrimoine minimum requis pour commencer à travailler avec un conseiller en gestion de patrimoine. Idéalement, vous vous en occupez dès la signature de votre premier CDI. Il n’est également jamais trop tard pour prendre vos finances en main !

Laisser dormir son argent sur des Livrets d’épargnes comme le Livret A vous coûtera très cher sur le long terme car les rendements sont très faibles (voire négatifs après inflation). Mieux vaut préparer l’avenir et investir en bourse. Si vous n’êtes pas expert en finance ou ne savez pas par où commencer, un conseiller en investissement financier saura vous aiguiller.

Prenez votre patrimoine en main avec Finary

Je me lance

Comment vérifier le sérieux d'un conseiller en gestion de patrimoine ?

Le métier de conseiller en investissement est réglementée et strictement encadrée par le Code Monétaire et Financier. Il n’y a pas de certificat de conseiller en gestion de patrimoine à proprement parler. Néanmoins, tous les conseillers en gestion doivent être enregistrés auprès de l’ORIAS (Organisme pour le registre unique des intermédiaires en assurance, banque et finance) et adhérer à une association professionnelle. Vous pouvez vérifier l'enregistrement de votre conseiller sur le site de l'ORIAS.

On dénombre 4 associations en France: l’ANACOFI CIF, la CNCGP, la CNCIF et la Compagnie des CGP-CIF. Chacun des 3500 cabinets en gestion de patrimoine français doit y adhérer.

Chaque conseil en gestion de patrimoine doit également respecter une série de procédures avant et pendant la prestation, comme la fourniture d’un DER (document d’entrée en relation) ou la signature d’une lettre de mission. Il doit également souscrire à une assurance (responsabilité civile professionnelle) afin de couvrir ses clients en cas de litiges.

Si vous n’êtes pas satisfait de votre conseil patrimoine, vous pouvez contacter son association professionnelle ou saisir le médiateur de l’AMF.

Notice Finary

L’avis de Finary

Depuis 2018 et l’application de la directive européenne MIFID 2, chaque conseiller en investissement financier doit communiquer l’ensemble des rétrocessions et commissions qu’il touche grâce à la vente de produits à ses clients. Il devra également vous transmettre un document avec les frais annuels qu'il a touché grâce à vos investissements financiers.

Le conseil en gestion gratuit, ca n'existe ?

Non ! Un conseiller en gestion de patrimoine fonctionne généralement à la commission et à la rétrocession. Vous n’aurez rien à payer directement à votre conseiller, ce sont les sociétés qui commercialisent les investissements financiers qu’il propose qui le paieront.

Le montant d’une rétrocession varie grandement d’un produit à l’autre: 0.4% sur le fonds euro d'assurance-vie, 5% pour un Pinel, 10% pour une SCPI. Les produits de défiscalisations sont particulièrement juteux en termes de commissions et donc très appréciés de la part des CGP.

Vous comprenez pourquoi la plupart des conseillers en patrimoine sont en réalité des commerciaux.

Si vous voulez vous assurer de l’indépendance de votre conseiller, vous pouvez opter pour un CGPI. Ce dernier se rémunère au forfait ou à la prestation et ne touche pas de rétrocessions ou commissions de la part des sociétés de gestion. Il pratique le métier de conseil en architecture ouverte : il peut se permettre de proposer tous les produits et n'a pas d'intérêt économique à en privilégier certains.

Optez pour une gestion de patrimoine transparente

Je découvre

Foire aux questions